• Manila Nhanxana

Ma story au Domaine des Vanneaux

Je quitte la routine parisienne pour retrouver une expérience au vert et au grand air, à moins d’une heure de Paris. Entre room-service, jacuzzi, et restaurant gastronomique : Flashback en quelque ligne !



Je poursuis les articles sur un séjour golfique qui a lieu au mois de novembre à 40 minutes de Paris sur la commune de Presle. Après des périples dans le monde entier, s’adapter aux cultures et aller dans les plus grands tournois de golf féminin, j’ai pu faire un stop au Domaine des Vanneaux avec son parcours de golf de l’Isle-Adam. Le terrain est sur un très bel écrin de verdure niché au cœur d’une vallée patrimoniale préservée. Un 5 étoiles dans l'écosystème, une étonnante bouffé d’oxygène pour se détendre et prendre soin de soi !



Le golf de l’Isle Adam :

Le parcours tient toutes ses promesses. J’avais ce pressentiment de retrouver tous les éléments associant à la qualité d’un parcours d’élite, un gazon parfaitement tondu, autant esthétique et bien entretenu.


Le golf se situe au cœur de la vallée de l’Oise dans un environnement naturel, protégé et boisé. On peut s'imaginer 3 univers complètements différents où l’on retrouve des trous aménagés à l'américaine avec des plans d’eau, des bunkers assez important ; puis l’on monte sur deux plateaux dont l’un ressemble à un links, et l’autre est un peu plus boisé, et très étroite, qui nécessite des coups plus précis.


Ce jour-là, la pluie avait tombé, il faisait humide et grisaille, alors que le parcours est resté intact. Pendant les 18 trous, je me suis laissée surprendre par ces larges vaste fairways naturellement ondulé, un tapis vertueusement homogène, hydraté et en bonne santé. Concernant les greens, les golfeurs ne jurent que par leur vitesse ; mais au-delà de ce détail, je rajouterai sur ce green, des points sur sa qualité de sa roule, un green ferme qui tient bien sa ligne et qui ne se sautille pas. Pour les bunkers, ils sont prêts à vous affronter. En effet, chaque départ est différent avec des univers complexes par des doglegs gauche-droite, un terrain sportif offrant quelques pentes aigu pour rejoindre un trou, et bien évidemment des obstacles d’eau pour nous faire peur. Ce parcours donne vraiment envie de défier le golf.


Un hôtel cocooning :


Pour ce petit break, le contexte me semble parfait ! Ouvert en 2019, l'hôtel MGallery a été rénové d’une pure simplicité contemporaine sous l’esprit d’un corps d’une ferme moderne. Une architecture rurale, et lumineuse dans un cadre d’une maison de campagne. Parfum boisé et fumé, les cheminés sont allumées, siroter un cocktail signature ou un verre de vin, je suis confortablement installée dans un espace cocooning au milieu d’oeuvres d’art. Je suis conquis par cette alliance, de raffinement et de sobriété.






Après l’effort, le réconfort : Faire 18 trous en plein coeurs d’une forêt vallonnée, ça demande pas mal de sport ! L'hôtel possède aussi un espace bien-être auquel se trouve un spa, un jacuzzi, une hamam et ainsi qu’une salle de sport.






Côté gastronomie :

Le nouveau chef de l'hôtel des Vanneaux, c’est Pierre Meneau, ancien candidat de Top Chef ! Il dirige les cuisines des deux restaurants : La Plume, table gastronomique de 40 couverts, et le bar-restaurant Le Piaf. Pierre Meneau propose une cuisine française à la fois moderne et authentique, avec des options végétariennes et sans gluten ; possibilité de déjeuner ou dîner sur place (les weekends uniquement pour La Plume qui ouvre pour le dîner du vendredi et fermé le dimanche soir)

Adresse : 1 rue du Golf des Vanneaux, Presles.




Adresse :

Domaine des Vanneaux

1 rue du Golf des Vanneaux, Presles.

ABONNEZ-VOUS A MA CHAINE YOUTUBE / FACEBOOK / INSTAGRAM POUR ETRE PREVENUS DE TOUTES LES POSTS !


23 vues

S'INSCRIRE AU MAIL 

ABOUT ME 
Press
  • Facebook
  • Noir Twitter Icon

© 2018 LE GOLF AU FEMININ.COM ALL RIGHT RESERVED